Giovanni Benedetto Castiglione (1609-1664)

L’Adorazione dei Pastori, Église de San Luca – Gênes

(Gênes, 23 mars 1609 – Mantoue, 5 mai 1664)

Peintre, imprimeur et dessinateur italien du XVIIe siècle. Ses œuvres représentent souvent les scènes des voyages des patriarches (Noé, Abraham, Isaac, Jacob) de la Génèse, enrichies de figures animales et de natures mortes. Toutefois on trouve de spectaculaires compositions thématiques inspirées de la mythologie classique, de l’histoire antique, Fables d’Ésope, littérature italienne du XVIe ainsi que de la Vie des Saints, au sein de vastes paysages.

Les premières biographies soutiennent que le Benédette avait peint une grande série de portraits. Pourtant, à l’exception du portrait de Gianlorenzo Bernini (circa 1648-1650, Gênes, palazzo bianco), peu lui sont attribués.

Les œuvres parvenues jusqu’à nous témoignent de son grand intérêt pour la magie, les métamorphoses et les questions philosophiques comme la vanité de la vie, la mort inéluctable et la recherche de la vérité. Artiste virtuose, le Benédette est surtout connu pour son adresse inégalable dans le dessin à l’encre, ses croquis réalisés avec la technique du pinceau à sec, l’utilisation de la technique de l’eau-forte et du monotype (technique qu’il a lui-même inventée) (Grove Dictionary of Art).

Le tableau l’Adorazione dei pastori a été exposé au cours des manifestations suivantes :

– Baroque painting in Genoa, London National Gallery, 2002.

– Pittura barocca in Liguria, première exposition du genre organisée par la ville de Gênes en 1992.

in breve

L’Adorazione dei Pastori, Église de San Luca – Gênes

(Gênes, 23 mars 1609 – Mantoue, 5 mai 1664)

Peintre, imprimeur et dessinateur italien du XVIIe siècle. Ses œuvres représentent souvent les scènes des voyages des patriarches (Noé, Abraham, Isaac, Jacob) de la Génèse, enrichies de figures animales et de natures mortes. Toutefois on trouve de spectaculaires compositions thématiques inspirées de la mythologie classique, de l’histoire antique, Fables d’Ésope, littérature italienne du XVIe ainsi que de la Vie des Saints, au sein de vastes paysages.

Les premières biographies soutiennent que le Benédette avait peint une grande série de portraits. Pourtant, à l’exception du portrait de Gianlorenzo Bernini (circa 1648-1650, Gênes, palazzo bianco), peu lui sont attribués.

Les œuvres parvenues jusqu’à nous témoignent de son grand intérêt pour la magie, les métamorphoses et les questions philosophiques comme la vanité de la vie, la mort inéluctable et la recherche de la vérité. Artiste virtuose, le Benédette est surtout connu pour son adresse inégalable dans le dessin à l’encre, ses croquis réalisés avec la technique du pinceau à sec, l’utilisation de la technique de l’eau-forte et du monotype (technique qu’il a lui-même inventée) (Grove Dictionary of Art).

Le tableau l’Adorazione dei pastori a été exposé au cours des manifestations suivantes :

– Baroque painting in Genoa, London National Gallery, 2002.

– Pittura barocca in Liguria, première exposition du genre organisée par la ville de Gênes en 1992.

Work Categories