Père Carlo Spinola (1565-1622)

(Madrid, 1565 – Nagasaki, Japon, 1622)

Biographie sous la direction du Dr. Daniele Frison

Chercheur au Centro de Història de Alèm-Mar – Faculdade de Ciências Humanas e Sociais  de l’Universidade Nova de Lisboa. Boursier de doctorat de la Fundaçao para a Ciência e a Tecnologia

Fils d’Ottavio Spinola, cinquième fils du comte de Tassarollo, il entra dans la Compagnie de Jésus en décembre de 1584 et s’embarqua pour les Indes Orientales en 1596. Il accosta au Japon seulement six ans plus tard, en août 1602, après avoir passé quasiment une année et demie à Macao, où il fut chargé, selon toute vraisemblance, de dessiner les plans de la façade de l’église de Saõ Paulo. Il reste au Japon pendant vingt ans au service des Jésuites, tout d’abord à Miyako (aujourd’hui Kyoto) pendant sept ans (1604 – 1611) et ensuite à Nagasaki où lui fut attribuée l’office de Procuratore de la mission japonaise. Il occupa la charge jusqu’en 1618, date à laquelle il fut arrêté pour n’avoir pas respecté l’édit d’expulsion des Jésuites promulgué par le Shogunat Tokugawa en 1614. Il fut emprisonné et, en 1622, brulé vif au cours du Grand Martyr de Nagasaki, durant l’ère Genna (Genna Daijunkyo). Le sept mai 1867, il fut béatifié par le Pape Pie IX, avec les deux cent cinq autres martyrs du Japon.

in breve

(Madrid, 1565 – Nagasaki, Japon, 1622)

Biographie sous la direction du Dr. Daniele Frison

Chercheur au Centro de Història de Alèm-Mar – Faculdade de Ciências Humanas e Sociais  de l’Universidade Nova de Lisboa. Boursier de doctorat de la Fundaçao para a Ciência e a Tecnologia

Fils d’Ottavio Spinola, cinquième fils du comte de Tassarollo, il entra dans la Compagnie de Jésus en décembre de 1584 et s’embarqua pour les Indes Orientales en 1596. Il accosta au Japon seulement six ans plus tard, en août 1602, après avoir passé quasiment une année et demie à Macao, où il fut chargé, selon toute vraisemblance, de dessiner les plans de la façade de l’église de Saõ Paulo. Il reste au Japon pendant vingt ans au service des Jésuites, tout d’abord à Miyako (aujourd’hui Kyoto) pendant sept ans (1604 – 1611) et ensuite à Nagasaki où lui fut attribuée l’office de Procuratore de la mission japonaise. Il occupa la charge jusqu’en 1618, date à laquelle il fut arrêté pour n’avoir pas respecté l’édit d’expulsion des Jésuites promulgué par le Shogunat Tokugawa en 1614. Il fut emprisonné et, en 1622, brulé vif au cours du Grand Martyr de Nagasaki, durant l’ère Genna (Genna Daijunkyo). Le sept mai 1867, il fut béatifié par le Pape Pie IX, avec les deux cent cinq autres martyrs du Japon.

 

Work Categories