Palazzo Spinola – Grillo (XIII siècle)

Désignation Spinola : PALAZZO SPINOLA (jusqu’à aujourd’hui on ne sait à quel personnage Spinola le rattacher).
Nom actuel : Palazzo Grillo – Spinola
Adresse : Piazza delle Vigne, 3 – Gênes
Propriétaire actuel : particulier
État de conservation : bon. Les fresques de la façade principale ont été récemment restaurées (en 2003 – 2004), intervention qui a contribué à valoriser la place et réhabiliter la zone.
Accessibilité : extérieure. L’atrium et la cage d’escalier sont ouverts au public tous les premiers jeudis du mois.
Année de construction : la fondation est d’époque médiévale, probablement du XIIIe siècle.
Architecte : inconnu

En bref

Désignation Spinola : PALAZZO SPINOLA (jusqu’à aujourd’hui on ne sait à quel personnage Spinola le rattacher).
Nom actuel : Palazzo Grillo – Spinola
Adresse : Piazza delle Vigne, 3 – Gênes
Propriétaire actuel : particulier
État de conservation : bon. Les fresques de la façade principale ont été récemment restaurées (en 2003 – 2004), intervention qui a contribué à valoriser la place et réhabiliter la zone.
Accessibilité : extérieure. L’atrium et la cage d’escalier sont ouverts au public tous les premiers jeudis du mois.
Année de construction : la fondation est d’époque médiévale, probablement du XIIIe siècle.
Architecte : inconnu

Détails

Le bâtiment actuel est le résultat d’un lent processus de construction qui s’étend tout au long des siècles, tout comme les immeubles du centre historique. À partir de 1414 les deux édifices qui le composent sont l’objet de profondes transformations : Les quatre unités médiévales sont réunies pour n’en plus former que deux, distinctes. La famille Grillo, autour de 1500, en devient l’unique propriétaire, inaugurant une nouvelle période de changements : l’aile donnant sur la place est enrichie de fresques de Luca Cambiaso et de son père Giovanni. Les peintres décorent en 1550 les salles du premier étage noble. Carlo Giuseppe Ratti, dans Instruzione di quanto può vedersi di più bello in Genova in pittura, scultura ed architettura, Gênes 1780, p. 244, rapporte que l’édifice « est aujourd’hui propriété Spinola ». Les nouveaux seigneurs furent à l’origine de la modification la plus notable jamais apportée : l’union des deux corps de bâtiments, tels qu’ils existent aujourd’hui. Cette transformation comprenait bien sûr de grandes innovations à l’intérieur, et une manière différente d’habiter les espaces : les deux corps d’immeubles furent réunis en un seul, conservant toutefois deux entrées ; l’édifice fut surélevé afin d’atteindre l’actuel avant-toit ; le salon de l’aile ouest, peint des fresques de Cambiaso, est ouvert sur la salle de l’aile est à son tour décorée par d’autres peintres, et enfin la façade principale, qui est renduite et décorée d’une parure neuve et homogène, uniformisant les deux parties tout en conservant les fresques de Cambiaso. Encore aujourd’hui le palazzo conserve une belle entrée en pierre de Finale et marbre de Carrare, par laquelle, un temps, on accédait à l’atrium de l’escalier, qui fut détruit. En 1875 il passa à Giovanni Sciandra et fut divisé en appartements.

bibliographie

  • AA.VV., Genua Picta. Proposte per la scoperta e il recupero delle facciate dipinte, Genova 1982, pp. 171-175 (testo indicato per un approfondimento circa gli affreschi sui prospetti dell’edificio)
  • Alizeri F., Guida artistica per la città di Genova, Genova 1846-1847, II, p. 353
  • Alizeri F., Guida illustrativa del cittadino e del forestiero per la città di Genova e sue adiacenze, Genova 1875, p. 119
  • Boccardo P., Architettura dipinta e struttura architettonica nella decorazione esterna dei palazzi genovesi del secolo XVI, in Studi di storia delle arti, 1980 n. 3, Genova 1981
  • Boccardo P., Rilevamento e tipologia della decorazione esterna dei palazzi genovesi, (secoli XV-XVII), tesi di laurea, relatore prof. E. Gavazza, Università di Genova, anno accademico 1978-1979, pp. 83-84 e 231
  • Bonora F., Boj S., Palazzo Grillo Spinola in Arkos, supplemento al numero 7/2004, Il restauro dei Palazzi dei Rolli, (a cura di) G. Bozzo, C. Montagni, C. Pastor, G. Peirano, pp. 130-133
  • Castagna D., Masini M.U., Genova. Guida storico-artistica, Genova 1929, p. 408
  • Grossi Bianchi L., Poleggi E., Una città portuale del Medioevo, Genova nei secoli X-XVI, Genova 1980, pp. 202-210
  • Magnani L., Luca Cambiaso. Da Genova all’Escorial, Genova 1995, pp. 45-57
  • Marchi P., Valori ambientali nel centro storico di Genova: le architetture dipinte, in Indice per i beni culturali del territorio ligure, Genova 1978, n. 12/13, p. 33
  • Mazzino E., De Negri T.O., Il centro storico di Genova, Genova 1968, p. 102
  • Poleggi E. e F. (a cura di), Descrizione della città di Genova da un anonimo del 1818, Genova 1969, p. 174
  • Ratti C.G., Instruzione di quanto può vedersi di più bello in Genova in pittura, scultura ed architettura, Genova 1780, p. 244
  • Ratti C.G., Istruzione di quanto può vedersi di più bello in Genova in pittura, scultura ed architettura, Genova 1766, p. 219
  • Soprani R., Le vite de’ pittori, scoltori et architetti genovesi e de’ forestieri che in Genova operarono, Genova 1674, p. 7 o 37 ?
  • Soprani R., Ratti C.G., Vite de’ pittori, scultori, e architetti genovesi di Raffaello Soprani patrizio genovese. In questa seconda edizione rivedute, accresciute, ed arricchite di note da Carlo Giuseppe Ratti, Genova 1768, p. 80
  • Suida Manning B., Suida W., Luca Cambiaso. La vita e le opere, Milano-Ceschina 1958, pp. 15, 85-86, 197, figg. 22-23, 26
  • Suida W., Genua, Lipsia 1906, p. 86
  • Terenzio A., Elenco degli edifici monumentali, Provincia di Genova, Genova città, Roma 1924, I, p. 27

 

Work Categories

Externe - façade

Externe - d'autres perspectives

Intérieur