Simone Spinola (1497-1569)

(Doge de 1567 à 1569)

Fils de Giovanni Battista Spinola, de la branche de Luccoli et seigneur de nombreux fiefs, et de Perinetta Lercari. Il naît à Gênes aux alentours de 1497.

Il épouse Eliana Spinola de laquelle il eut dix enfants, dont le Magnifique Paolo Battista, connu pour avoir donné une somme considérable pour la construction d’une chapelle dans l’église de Sant’Ambrogio, en l’honneur des Saints Jean-Baptiste et Catherine, ainsi que deux tableaux extrêmement précieux.

Il eut de nombreuses activités avant d’être élu doge : en 1522 il fut membre de la Métairie des Commerçants Génois d’Anvers dans les Flandres, où il assuma la charge d’Ufficiale de Mercatura. En 1527 il est de nouveau à Gênes où il est proclamé Ancien de la Cité. En 1528 il devient Console delle Caleghe, à savoir Député aux Saisies, et l’année suivante Officier aux Banques. En 1536 il fut honoré de la charge de Père de la Commune ; en 1558 il fut Sindacatore Minore et commissionné aux travaux de restauration de la cathédrale ; en 1559 Gouverneur de la République et enfin, en 1566, est envoyé  auprès du Pape Pio V Ghislieri en tant qu’ambassadeur.

Il parvint au dogat le 15 octobre 1567, vingt et unième de la succession biennale et  cinquante-cinquième  dans l’histoire de la République, après la gestion précédente d’Ottavio Gentile Odorico. Simone Spinola mourut au cours de son mandat le 3 octobre 1569, et le doge Paolo Giustiniani Moneglia lui succéda.

Au cours de son mandat biennal  il réussit à pacifier la Corse, en acceptant, avec libéralité et une vision à long terme, les excuses des Corses malgré les torts subis par la République.

Sa dépouille fut déposée dans la Chapelle consacrée à Santa Caterina de Sienne, (acquise par son père Giovanni Battista Spinola en 1499 et 1501), en l’église San Domenico de Gênes où fut élevé un splendide mausolée.

Image tirée de: https://it.wikipedia.org/wiki/Simone_Spinola#/media/File:Doge_Simone_Spinola-dipinto_di_Andrea_Semino.jpg

En bref

(Doge de 1567 à 1569)

Fils de Giovanni Battista Spinola, de la branche de Luccoli et seigneur de nombreux fiefs, et de Perinetta Lercari. Il naît à Gênes aux alentours de 1497.

Il épouse Eliana Spinola de laquelle il eut dix enfants, dont le Magnifique Paolo Battista, connu pour avoir donné une somme considérable pour la construction d’une chapelle dans l’église de Sant’Ambrogio, en l’honneur des Saints Jean-Baptiste et Catherine, ainsi que deux tableaux extrêmement précieux.

Il eut de nombreuses activités avant d’être élu doge : en 1522 il fut membre de la Métairie des Commerçants Génois d’Anvers dans les Flandres, où il assuma la charge d’Ufficiale de Mercatura. En 1527 il est de nouveau à Gênes où il est proclamé Ancien de la Cité. En 1528 il devient Console delle Caleghe, à savoir Député aux Saisies, et l’année suivante Officier aux Banques. En 1536 il fut honoré de la charge de Père de la Commune ; en 1558 il fut Sindacatore Minore et commissionné aux travaux de restauration de la cathédrale ; en 1559 Gouverneur de la République et enfin, en 1566, est envoyé  auprès du Pape Pio V Ghislieri en tant qu’ambassadeur.

Il parvint au dogat le 15 octobre 1567, vingt et unième de la succession biennale et  cinquante-cinquième  dans l’histoire de la République, après la gestion précédente d’Ottavio Gentile Odorico. Simone Spinola mourut au cours de son mandat le 3 octobre 1569, et le doge Paolo Giustiniani Moneglia lui succéda.

Au cours de son mandat biennal  il réussit à pacifier la Corse, en acceptant, avec libéralité et une vision à long terme, les excuses des Corses malgré les torts subis par la République.

Sa dépouille fut déposée dans la Chapelle consacrée à Santa Caterina de Sienne, (acquise par son père Giovanni Battista Spinola en 1499 et 1501), en l’église San Domenico de Gênes où fut élevé un splendide mausolée.

Image tirée de: https://it.wikipedia.org/wiki/Simone_Spinola#/media/File:Doge_Simone_Spinola-dipinto_di_Andrea_Semino.jpg

 

Work Categories